Papier VS Numérique – Les Résultats

Très chers minuteurs,

J’espère que vous avez apprécié ce match opposant Papier VS Numérique.

Me concernant, j’ai eu du mal à être plus pour l’un ou pour l’autre.

En effet, native de la fin des années 80, j’ai grandi entourée de papiers.
Courriers, documents administratifs, livres, brochures, factures,… l’écrit et la feuille étaient encore la norme et je n’ai connu l’essor du numérique que pendant mon adolescence.

C’est à ce moment là que j’ai été enchantée de découvrir dans les nouvelles technologies un univers fascinant, plein de possibilités, divertissant et enrichissant à la fois.
Pour autant, jamais je n’aurais pensé que le numérique deviendrait à ce point partie prenante de nos échanges d’aujourd’hui, ni ne serait indispensable à la bonne marche du monde.

Même si je trouve que c’est une excellente chose et que je ne pourrais plus m’en passer, je regrette parfois « le bon vieux temps » de la lettre manuscrite et le frigo avec ses 15 post-it.
Et mine de rien, pour moi, c’est parfois plus simple de griffonner un petit mot à la va-vite que d’envoyer un message.

C’est pourquoi j’essaie de tirer le meilleur parti des deux mondes et de continuer à défendre les deux points de vue.

Car oui on peut être à la fois accro à la technologie ET droguée du papier.

Mon bilan

Nous avons vu les points forts et les points faibles de chaque outil.

Bien sûr, le Numérique perd des points quand il faut devoir jongler entre différents appareils ou basculer entre diverses applications.
Le Papier, lui, redescend également lorsqu’il s’agit de retrouver une idée au milieu de nombreux documents.

Mais il en gagne dès que les notifications des appareils ne marchent pas ou qu’un élément est, par erreur, définitivement supprimé.
Le Numérique est profitable aux personnes têtes en l’air et le Papier aux gens les plus ordonnés.

Aussi, je pense que nous pouvons les classer ex-aequo.

Quoiqu’il en soit, et en définitive, il faut prendre en compte 5 points fondamentaux à évaluer avant de faire son choix pour l’organisation de vos informations :

  • quels sont vos habitudes et usages (style de vie, déplacements, contraintes professionnelles/personnelles) ?
  • quel budget et quel investissement pouvez-vous fournir ?
  • partagerez-vous vos informations avec l’extérieur ou en ferez-vous un usage strictement personnel ?
  • privilégiez-vous la quantité d’informations ou l’instantanéité pour les ajouter et/ou modifier ?
  • ne pouvez-vous pas combiner les deux ?

Mes outils préférés

Pour ma part, je suis une inconditionnelle du Numérique ET du Papier.

Je bascule de l’un à l’autre sans difficulté et suis vraiment ravie de voir qu’ils sont complémentaires.

Alors, si je devais faire preuve de restriction, voici les 6 supports papier et numériques que je conserverais :

Version Papier :

  • une to-do list.

C’est ma favorite. Dans un cahier, un calepin ou sur un papier adhésif, elle me suit partout. Je l’annote et la complète au fur et à mesure de l’avancement des projets. Elle est complètement personnalisée et me permet de toujours suivre une ligne directrice.

  • un agenda.

Bien entendu, pour caler tous mes rendez-vous et réunions, mais aussi planifier ma vie personnelle en même temps que ma vie professionnelle. Comme j’écris gros et beaucoup, j’ai opté pour un assez grand format.

  • un carnet de brouillon.

C’était une pratique que j’avais en horreur à l’école, mais aujourd’hui je ne pourrais plus m’en passer ! J’y note tout, et surtout mes idées, même quand elles me réveillent à 2h du matin. Je fais régulièrement le point pour ne rien oublier.

Version Numérique :

  • un minuteur.

Je m’en sers pour fragmenter ma journée. Quelque fois j’aime aussi chronométrer mes tâches, et me fixer des objectifs avec des temps limités. Ca booste ma productivité et m’oblige à m’évaluer régulièrement pour rester réactive et efficace.

  • un bloc-notes.

Equivalent numérique de mon carnet de brouillon, il est plus rapide et accessible lorsque je suis en déplacement. Je peux également le transformer en to-do list, partager les informations et me fixer des rappels sur certaines tâches. J’adore.

  • un dictionnaire.

J’ai le souci du mot juste, alors orthographe, définition et sens sont fondamentaux quand j’écris. En format papier, et même si j’adore chercher dedans, il n’est pas toujours évident à manier et cela prend plus de temps. En ligne, je peux même avoir accès à d’autres dictionnaires, comme les synonymes ou les langues étrangères.


Et vous ? Comment fonctionnez-vous au quotidien ?

N’hésitez pas à me donner vos outils papiers et numériques favoris en commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s